Will Always Return

Road Of Life. Des terres inaccessibles, la tranquillité et le calme inexistants. Une route infinie ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )

Aller en bas 
AuteurMessage
Sunburn Hooligan
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/12/2009

Feuille de personnage
PUF: Cécii
Age :
Relations:

MessageSujet: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Mer 16 Déc - 23:08

PMR à MENTHYCHOUE



BAD ROMANCE

Les éléments se déchaînaient en cette nuit des plus agitées. Les éclairs zébraient le ciel avec ferveur et le tonnerre grondait à en faire imploser les tympans des pauvres habitants de la terre. Le vent soufflait avec violence, semblant vouloir déraciner les arbres et réduire le monde à néant. Mais il tenait bon, avec mal mais il résistait. La tempête semblait s'intensifier à chaque seconde s'écoulant. La pluie se déversait sur la forêt comme une cascade dans une rivière. Sous ce chaos, un étalon se tenait droit sur une roche surplombant l'étendue d'arbres malmenés. Il encaissait les coups de Dame Nature avec force et courage, son regard semblant déterminé. Son coeur hurlait autant que le vent lui brisait les oreilles. Cette nuit faisait ressurgir tellement de souvenir. Il leva son regard de braise vers le ciel éclaté. A chaque nouveau coup d'éclair se dessinait son visage dans les nuages noirs, porteurs de sa souffrance. L'étalon caramel se cabra de toute sa hauteur, hennissant de rage. Ses sabots retombèrent sur la pierre dans la détonation du tonnerre.

Il la comprenait ! Alors pourquoi avait t-elle fuit? Il l'aimait ! Il l'aime ! Que pouvait t-il faire contre ça à part tenter de la haïr pour mieux l'oublier? Cela n'arrangeait pourtant rien.. Rien du tout ! Nada ! Secouant sa tête pour tenter de chasser ses souvenirs, leurs souvenirs, il se lança dans la pente boueuse, ses sabots arrières dérapant dans la matière glissante, finissant sa descente sur les postérieurs. Une fois dans la forêt, il galopa, sans réfléchir.

Quelques instants plus tard il se trouvait devant une antre, peu accueillante, mais peu lui importait. Le froid commençait à lui transpercer la peau. Ses crins roux épousaient parfaitement les courbes de son corps imposant et travaillé. Il pénétra dans les lieux sombres.

_________________
S U N B U R N .. H O O L I G A N
Lorsque le banditisme s'allie au sang royal.
Take my hand. Don't be afraid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://will-always-return.forumactif.com
( Trinity )
Admin


Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 27

Feuille de personnage
PUF:
Age :
Relations:

MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Mer 16 Déc - 23:32


La petite avait gravi la montagne, affichant un air impassible, chose qui était tellement rare sur son joli minois si expressif d'ordinaire. La nuit était tombée depuis un moment déjà, mais avant même la tombée de la nuit, la petite grise s'était mise à la recherche d'un abri où passer la nuit, pour ensuite continuer sa progression vers le Sud. Les terres étaient affreusement froides en ce moment, inhospitalières, et la belle cherchait - comme les autres - de rejoindre les terres du Sud. Elle ignorait qu'en ce moment même, elle foulait des terres que Sunburn foulerait d'ici quelques heures...
Arrivée dès le coucher de soleil, la petite fée grise en profita pour l'admirer. Ce qu'il y avait de bien avec ce froid, c'était les paysages qui se transformaient. Et ce soir là, elle eut droit à un coucher de soleil absolument magnifique, rougeoyante presque surnaturellement... Naty demeura émerveillée des minutes durant, immobile, les crins exposé aux 4 vents, devant l'entrée de la grotte qu'elle avait dénichée.

Et finalement, Trinity était rentrée dans la grotte dès que le soleil avait disparu, ne léguant plus sa chaleur aux terres froides du nord. Le vent passait certes dans ces boyaux souterrains, mais l'air y était étrangement tiède, comme réchauffé par un volcan sous terre, caché derrière ces immenses montagnes.
La petite grise était fatiguée, exténuée par son voyage vers l'inconnu. Ses jolis yeux gris prirent le temps d'observer une dernière fois l'extérieur avant qu'elle ne s'endorme... mais gros problème : une silhouette équine venait de pénétrer dans son petit coin pour passer la nuit. Couchant des oreilles contre sa fragile nuque, Trinity se cacha vivement derrière un immense rocher, le vent ne passant pas derrière ce dernier, et observa longuement l'approche de l'inconnu...

Et eut un haut-le-coeur. Entrouvrant les lèvres, Naty le referma, ses yeux s'embuant et son coeur s'emballant contre son petit poitrail. Sunburn... Celui qu'elle voulait le moins rencontrer en cette période de troubles.

_________________
( Trinity )
Fini le temps des grands mots ; you're no more my hero.
WAKE UP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunburn Hooligan
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/12/2009

Feuille de personnage
PUF: Cécii
Age :
Relations:

MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Jeu 17 Déc - 0:32

Sunburn laissa son regard ambré s'habituer aux ténèbres pour ensuite observer d'un peu plus prêt l'endroit qu'il avait choisit pour s'abriter. Au détour d'un rocher imposant se dessinait un chemin. Sa curiosité commençait à se réveiller et le titilla gentiment. L'aventure, c'était sa dose d'adrénaline et dans l'état où il était, il était capable des pires folies. Il voulait oublier sa peine et son manque. Rien n'y parvenait alors il oubliait en se changeant les idées. Mais lorsque le calme plat trônait, tout refaisait surface. Cercle vicieux et impitoyable.
L'étalon caramel se concentra sur le clapotis de ses sabots sur la roche, posant même son regard sur ses membres avançant vers l'inconnu. Un bruit, une respiration, lui fit vivement redresser la nuque. Ses oreilles vinrent se coucher sur ses crins trempés. Cependant pas froussard, il prit le risque et s'avança en direction de ce fameux rocher, gros rocher, assez pour cacher n'importe qui et n'importe quoi. Hooligan dilata ses naseaux mais rien ne vint. Plus curieux qu'anxieux, il contourna la pierre pour se retrouver face à face avec celle qu'il aurait préféré ne plus jamais revoir, du moins c'est ce sa tristesse lui faisait penser.

Sun eut un mouvement de recul, ses yeux se plongeant d'abord dans les siens avant de les fuir et de le lever vers le plafond du lieu. Le roux ronfle des naseaux et aurait préféré s'enfuir à toute hâte, prendre ses jambes à son cou comme on dit. Mais depuis trop longtemps il fuyait ce qu'il lui déplaisait d'affronter. Il avait changé, aussi bien physiquement que mentalement. Il ferma ses paupières et soupira avant de rabaisser la tête et de rouvrir les yeux pour capturer le regard de la belle Trinity.

" Je ne savais pas que tu étais dans les environs.. " dit t-il simplement, la voix cependant plus froide qu'il ne l'aurait voulut.

_________________
S U N B U R N .. H O O L I G A N
Lorsque le banditisme s'allie au sang royal.
Take my hand. Don't be afraid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://will-always-return.forumactif.com
( Trinity )
Admin


Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 27

Feuille de personnage
PUF:
Age :
Relations:

MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Jeu 17 Déc - 13:08

Ses yeux argentés rivés sur le nouvel arrivant, Trinity ne crut pas possible cette rencontre… irréelle, du moins jusqu’à maintenant. Elle n’avait pas réfléchi à sa réaction lorsqu’ils se reverraient, car elle ne pensait pas qu’il continuerait de la chercher, elle pensait que, comme les autres, il se serait réduit à abandonner et la laisser filer entre les pattes. Ou alors serait-elle encore plus déçue s’il était simplement là par hasard, et s’il ne l’avait au fond jamais cherchée.

Lorsqu’il la reconnut, le ton qu’il adopta déplut largement à la jolie fée, qui fronça les sourcils & effectua un mouvement de recul. " Je ne savais pas que tu étais devenu aussi aigri. " Répliqua-t-elle sur le même ton, cassante et rancunière. Il devrait savoir, pour avoir été le plus proche de la jument à part son jumeau Naty Screem, qu’elle n’appréciait que très peu qu’on lui manque de respect en un sens. Et pourtant, derrière leurs paroles froides, Trinity savait qu’ils s’aimaient, qu’ils s’étaient aimés, plutôt, à en crever. Elle avait tellement donné pour lui, il avait tellement donné pour elle. Elle savait qu’en dehors d’elle, il n’était qu’un bandit, tandis qu’à ses cotés, il avait été un Prince. Seulement, Trinity avait fuit, fuit parce qu’elle ne voulait pas qu’il risque à nouveau sa vie pour elle… Sous prétexte qu’elle était fragile. S’il devait lui arriver quelque chose, elle ne se le permettrait jamais. Le grand roux comptait trop pour elle pour qu’elle le laisse risquer à nouveau sa vie…

" Hooli… " Murmura-t-elle, sa voix adoucie sans qu’elle ne s’en rende comptes. Les larmes affluaient déjà dans ses yeux gris, et elle ne faisait rien pour les retenir. Ce n’était pas pour qu’il prenne pitié, qu’il la pardonne du jour au lendemain, tout comme elle ne pardonnerait pas les horreurs qu’il avait faite en son absence si elle les apprenait. Elle n’avait jamais appris à refouler ses émotions, et ne le ferait jamais. " Pardon… Pardon. " Murmura-t-elle, détournant le regard, le portant sur l’extérieur. Non, elle ne fuirait pas cette fois.

_________________
( Trinity )
Fini le temps des grands mots ; you're no more my hero.
WAKE UP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunburn Hooligan
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 12/12/2009

Feuille de personnage
PUF: Cécii
Age :
Relations:

MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Jeu 17 Déc - 18:52

Sunburn aurait presque voulut sourire de tendresse devant la mine contrariée de la petite perle blanche face à lui mais il s'efforça pourtant de rester de marbre. Le ton cassant et rancunier de la jument fit pincer les naseaux de ses naseaux. Hooligan la fusilla du regard, mais gentiment. Il ressentait des reproches qu'il ne comprenait pas... Elle était partie, pour quoi lui en voulait t-elle? Levant les yeux au ciel pour lui faire comprendre son incompréhension, il se détourna de la jument grise pour faire face au chemin menant vers l'inconnu. Depuis ce fameux jour, Sun était complètement partit en vrille, laissant le voyou somnolant en lui prendre le dessus, faisant s'endormir profondément le prince qu'il était. Il ne se reconnaissait plus depuis qu'ils avaient plus ou moins rompu. Lui en voulait t-il? Sûrement. Mais lorsque le son de sa voix, si douce et légère, résonna tout autour de lui, il laissa ses paupières se fermer et savoura les frissons qui le parcoururent à toute hâte. L'étalon caramel serra la mâchoire et contracta ses muscles. Sunburn tourna de nouveau son visage vers le sien, prit par les larmes. Son coeur se serra et il ne sut que faire. Sa raison le poussait à s'en aller et la laisser avec ses remords ainsi que ses excuses, mais son coeur battait la chamade, il ne désirait que la prendre contre lui et lui murmurer que tout irait bien, maintenant. Hooli' ne chercha pas à peser le pour et le contre éternellement et s'avança vers elle sans en mesurer les conséquences. Il en souffrirait, d'avantage qu'à présent, mais là, tout de suite, maintenant, elle avait besoin de lui... Sun ne pouvait que répondre présent.

Le puissant étalon attrapa délicatement le visage de la jument, le ramenant contre le poitrail du mâle. Il ferma une nouvelle fois les yeux et enfouit ses naseaux dans ses longs crins soyeux. Il se laissa porter par son délicieux parfum et dessina les courbes de son encolure avec ses naseaux même s'il les connaissait déjà par coeur.
Hooligan ne savait que dire. Un ' ce n'est rien ' serait un mensonge. Un ' j'aurais ma vengeance ne t'en fais pas ' serait grotesque. Alors quoi? Le silence est d'or.

Après quelques minutes ainsi, Burn rompu le contact, avec délicatesse néanmoins. Il n'osait croiser son regard et pourtant il franchit le pas, allant jusqu'à y plonger tête la première. Une seconde fois, il ne sut que dire. Mais le silence se faisait lourd et gênant. " Et maintenant Naty ? " questionna t-il, les mots tout de même lourds de sens.

_________________
S U N B U R N .. H O O L I G A N
Lorsque le banditisme s'allie au sang royal.
Take my hand. Don't be afraid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://will-always-return.forumactif.com
( Trinity )
Admin


Messages : 88
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 27

Feuille de personnage
PUF:
Age :
Relations:

MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   Ven 18 Déc - 23:24


La belle grise savait qu'ils croyaient se connaître par coeur, mais l'un ignorait tant de facettes de l'autre, parfois, qu'ils pourraient autant être deux parfaits inconnus, le schéma serait le même. Cependant, qui connaissait mieux qu'elle les petits plaisirs de Sunburn? Qui savait mieux qu'elle ce qu'il aimait manger, où il aimait être, où pouvait-on le trouver après une dispute, etc... Son regard s'attendrit devant tant de souvenirs, et finalement, le regard si clair du mâle la fit baisser les armes. Ce combat ne valait rien, ils perdraient tout les deux à se battre. Ils s'aimaient, mais elle le fuyait, la peur l'emportait sur l'amour... pour l'instant.

Le mouvement brusque que fit Hooligan la fit d'abord sursauter et reculer d'un pas. Mais lorsqu'il prit avec délicatesse sa tête pour qu'elle puise l'enfouir contre son encolure musclée, sous ses crins roux... les larmes dévalèrent les joues de Trinity, qui garda le silence malgré tout. Elle savait, qu'elle trempait l'épaule de Sunburn, elle savait qu'il s'en rendait parfaitement compte. Elle savait qu'il ne dirait rien, elle savait tout ça, mais se retenait de gémir, ou de laisser un sanglot la secouer. Et elle devait avouer qu'elle était bien contre lui, à sentir à nouveau cette odeur si particulière que traînait derrière lui Hooli. Pour avoir tellement voyagé, il possédait divers parfums de divers pays... et Trinity le reconnaîtrait les yeux clos.
Lorsqu'il rompit le contact, la belle grise ne laissa paraître aucune émotion. Elle avait appris à le faire, avec lui... Par exemple lorsqu'elle l'avait quitté : elle avait tenté de ne pas pleurer devant lui, et y était parvenue. Mais le torrent de larmes était arrivé pendant sa course folle, pour fuir, tout fuir... le fuir. Et elle avait honte, honte d'elle.

" Je ne sais pas, Hooli ". Autant être franche : Naty avait grand besoin de faire le point. Savoir quelles étaient ses peurs fondées, et lesquelles étaient infondées. Comment savoir? " Tu connais ma maladie aussi bien que moi... et tu sais quelle importance j'y accorde. " Sa voix s'étrangla, et une larme roula contre sa ganache, silencieuse & étincellante. " Je dois faire la part des choses. " Il la connaissait, il savait qu'elle jouerait cartes sur table. " Tu sais que j'ai peur. Tu sais que je refuses que tu risques ta vie à cause du cristal que j'ai à la place des os. Tu sais aussi que je t'accorde énormément d'importance, au point de t'avoir laissé entrer dans ma vie des mois durant. " Naty serra les dents, et répéta : " Je dois faire la part des choses. "

_________________
( Trinity )
Fini le temps des grands mots ; you're no more my hero.
WAKE UP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ( Les souvenirs sont nos pires ennemis )   

Revenir en haut Aller en bas
 
( Les souvenirs sont nos pires ennemis )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pires ennemis!
» Les modos ne sont pas vos ennemis !!!
» Les souvenirs sont tes faiblesses. Que la force soit avec toi, jeune Padawan |Feat Padawan Québécoise|
» Les pires ennemis rp
» Quels sont les pires matchs de l'histoire de WrestleMania ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Will Always Return :: Road Of Life :: ( Les Hauts d'Hurlevent )-
Sauter vers: